À propos‎ > ‎

L'école

Son Long Quyên Thuat signifie Ecole de Combat de la Montagne du Dragon.

Notre école a aujourd'hui ces quelques particularités :

Tous les professeurs sont bénévoles. Nous partageons une culture, nous ne faisons pas le commerce de ce qui ne nous appartient pas.

Deux couleurs de tenue, mais une seule ceinture, noire.
On est soit externe à l'école (tenue bleue des élèves), soit interne (élèves-professeurs et professeurs qui s'entraînent en marron), c'est à dire que l'on s'implique dans l'école.
En revanche il existe 4 groupes élèves et environ 16 grades chez les marrons.
Mais alors, direz-vous, comment juger du niveau d'un pratiquant ?
Eh bien j'espère que ça se voit ! L'essentiel étant de repousser ses limites, entretenir sa santé...

Les moniteurs
(élèves professeurs et professeurs) repassent leur diplôme tous les ans.
Afin d'harmoniser la technique et maintenir un bon niveau d'ensemble.

Il n'y a pas de compétition, conformément à la volonté du maître.
Il estimait que la compétition déforme la technique, soit par l'introduction de protections, soit par le système de notation qui favorise les techniques les plus spectaculaires au détriment de techniques plus efficace en cas de besoin. Si l'école n'organise pas de compétitions officielles, ce que nous appelons " combat de championnat " (Dâu Võ Dai) correspond aux études de combat pratiquées pour permettre à chacun de tester l'efficacité des mouvements appris face à un partenaire qui n'est pas complaisant. Nous pouvons utiliser toutes les techniques de frappe, de lutte (vât), dans un cadre que nous avons suffisamment réglementé pour préserver l'intégrité morale et physique de chacun.

L'absence de catégories de poids, de taille ou de sexe permet de tester au mieux l'efficacité de chacun.

Il n'y a plus de maître, mais il y en a plusieurs.
Généralement, les écoles ont UN maître fondateur et, après le décès de celui-ci, un maître patriarche.
Dans notre école, il y a un commission technique qui tient lieu de patriarche, c'est à dire de gardien de la technique.
Mais il n'y aura jamais d'autre Maître fondateur du style Son Long Quyên Thuat.
Bien qu'il y ait des écoles affinitaires.
Notre école se rattache à la Fédération Internationale de Vō Cô Truyên (Vō Traditionnel), que Maître Nguyen Duc Moc a contribué a fonder en rassemblant différentes écoles. Ces écoles ont chacune leur style mais se sont mises d'accord sur un tronc commun d'une dizaine de formes.
Dans le cadre des échanges que nous entretenons avec le Viêtnam, trois des membres de notre commission technique internationale ont déjà reçu le titre de Maître (18e CAP) au Viêtnam, mais au sein de notre école, ce sont juste des gens respectés pour leur excellent niveau.

Tout ceci concourt à faire de notre école une école traditionnelle.

Bien sûr, nous ne vivons pas (plus) avec le maître, les élèves ne travaillent pas QUE les positions pendant un ou deux ans pour tester leur détermination avant de travailler les techniques...